Ca y est, c’est (presque) l’hiver

Ca y est !! Depuis le 19 novembre, nous goûtons aux joies d’une maison chauffée.

Le 18, le compteur a été installé, et depuis le 19 la chaudière est en route. Malgré, les ré-agencements (suppression de cloison, suppression de radiateurs …), la chaleur est correctement répartie. Il faudra maintenant regarder la facture de gaz, mais pour l’instant, c’est encore un peu tôt.

Et depuis, nous avons continué nos travaux :

  • Enduit de finition dans la cuisine … et dans une partie du salon.
  • Agrandissement de la marche de la cuisine
  • Réception des tomettes de l’entrée
  • Un peu d’élagage
L’enduit de finition se « répand » sur les autres murs de la cuisine. On avait commencé par le mur Sud, on s’en est pris aux deux autres murs.
Sur la photo, on voit bien la différence de séchage entre les deux murs. La teinte s’uniformise une fois les enduits secs.
Ce fut ensuite le tour du salon. Le mur Sud a été enduit afin de pouvoir mettre en place le poêle à bois qu’on a commandé, et qui devrait être installé courant janvier.
Les briques ont été jointoyées :
Bon, sur la photo, seule une partie est jointoyée, mais rassurez-vous, on a tout fait !
La marche qui permet de passer de la cuisine à la partie nord de la maison a été agrandie pour permettre un passage aisé des personnes verticalement avantagées … les grands.
Comme ça, ça ne paie pas de mine, mais il s’agit sûrement de la seule zone où l’on trouve une dalle de plus de 20 cm sous la chape … autant dire que cet agrandissement quasi anodin a engendré pas mal de boulot, et surtout énormément de poussière !
Il faut encore traiter les tomettes, mais la pièce pourra accueillir prochainement la cuisine, que l’on devrait recevoir début janvier.
En prévision d’un des prochains chantiers, on a recu les tomettes qui recouvriront l’entrée, et la future salle de bain du bas (qui se trouvera dans le prolongement de l’entrée). et en attendant leur pose , il a fallut les réceptionner, et surtout « éclater » les deux palettes afin de :
    • ne pas les laisser dans la rue. Vu le poids le livreur n’a pas voulu amorcer la descente avec le transpalette, de peur de ne pas pouvoir la maîtriser …
    • et ne pas les stocker à l’extérieur par crainte du gel
La photo ne permet pas de bien se rendre du poids de ses deux palettes : 1,5 tonne !!
Le contenu des deux palettes est maintenant entreposé dans … la cave. Ce n’était pas le plus près ni le plus simple, mais au moins il y avait de la place.
Enfin, concernant l’extérieur, les deux tilleuls, ainsi que les pruniers ont eu droit à leur coupe d’hiver !
Cette taille nous permet de faire rentrer plus de lumière dans la maison … enfin quand il y a du soleil !
Cet article a été publié dans cuisine, Destruction, Enduit chaux, Entrée, extérieur, tomettes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ca y est, c’est (presque) l’hiver

  1. Marianne dit :

    Ben dis donc, vous avez bien bossé !
    T’inquiètes pas trop pour la marche, à ce train-là, tu ne resteras pas longtemps verticalement avantagé, tu vas vite te courber sous le poids des années cumulés à celui des tomettes …
    Bises à tous les deux, et à très bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s